Match.com devient propriétaire de Meetic

L’offre publique d’achat lancée par l’américain sur son homologue français s’est close le 16 août avec succès. La maison mère de Match.com détient 77,55 % du capital du groupe de Marc Simoncini.

C’est officiel. Dans un communiqué, l’Autorité des marchés financiers vient d’annoncer le passage de Meetic sous pavillon américain. Le gendarme de la Bourse précise qu’IAC-InterActiveCorp, la maison mère de Match.com, détient désormais 77,55 % du numéro 1 de la rencontre en Europe. Fin mai, l’américain, déjà actionnaire de Meetic, lançait une offre publique d’achat sur le groupe de Marc Simoncini, au terme de laquelle il a gagné 51,05 % de capital supplémentaire et 40,18 % de droits de vote en plus. La réouverture de l’OPA à partir du 19 août et jusqu’au 1er septembre inclus ne change pas grand-chose à l’affaire. Meetic est désormais la propriété de Match.com.

Match met KO le marché de la rencontre en ligne

Déjà leader du secteur au niveau mondial, l’américain conquiert ainsi l’Europe et notamment la France, trustées par la société hexagonale. Match.com n’a jamais su vraiment s’imposer sur le Vieux Continent, en France tout particulièrement. Mais, avec la crise, les concurrents d’hier sont devenus partenaires voici déjà deux ans. Fin 2009, l’américain avait cédé ses bureaux européens au français contre une prise de participation de 27 % de son capital. En 2010, les deux sociétés ont poussé plus loin leur association en créant une joint-venture pour se partager le marché de la rencontre en ligne en Amérique latine. Meetic est présent au Brésil, au Mexique et en Argentine.

Meetic : un même nom pour plusieurs sites

En acquérant Meetic, Match.com met la main sur une base de 844 435 abonnés (au 30 juin 2011) et sur plusieurs sites Internet. Depuis sa création en 2001, la société a décliné le concept de la rencontre en ligne dans plusieurs thématiques : par affinités, avec MeeticAffinity ; pour la communauté homosexuelle, avec MeeticGay ; auprès des plus jeunes, avec le réseau social PeexMe ; ou par l’intermédiaire d’un club privé, MeeticVIP. Certaines idées du groupe n’ont pas rencontré le succès escompté. On se souviendra du service sur mobile SuperLOL, qui n’a jamais vraiment décollé, ou encore du site féminin Vioo, fermé à la fin de 2008.
La valorisation du groupe est aujourd’hui estimée à 344,1 millions d’euros. En 2010, Meetic a réalisé un chiffre d’affaires de 186 millions d’euros pour un bénéfice net de 24,2 millions.

{{hash_tags}}

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s